Action EDF : faut-il acheter ou vendre ?

EDF qui signifie Electricité de France est une entreprise que tout le monde connait et qui est le numéro un de la production d’électricité, de sa commercialisation et de sa distribution. EDF a été créée en 1946 et c’est en 2004 que la privatisation a eu lieu.

EDF est un acteur majeur en France de vente d’électricité et de gaz naturel. Le groupe est en mesure de gérer l’ensemble du processus allant de la conception des centrales électriques jusqu’à l’acheminement de l’électricité des les particuliers et professionnels qui représentent plusieurs dizaines de millions de clients.

Le groupe gère le réseau de distribution en assurant la maintenance des lignes basse et moyenne tension. EDF gère également les ligne très haute tension aussi bien en France qu’à l’étranger.

Enfin, un des pôles d’activité du groupe se concentre sur les prestations de services énergétiques comme la conception et la fabrication de parcs éoliens, de centrales hydrauliques, et de tous types d’énergies renouvelables à 0 émission carbone.

Le groupe a bien compris l’importance de fournir une énergie verte et ne manque pas de communiquer massivement autour du développement de ces énergies à faible émission de carbone.

EDF compte environ 165 000 collaborateurs qui génèrent environ 70 milliards de chiffre d’affaires.

Trader l’action EDF

Comment évaluer l’action ?

Il sera bon de bien comprendre le modèle économique du groupe et de s’intéresser de près à l’évolution des marges, des énergies alternatives et de la concurrence, sans oublier de prendre en considération l’évolution du marché de l’énergie en France et dans le monde.

En France, EDF n’est plus l’unique distributeur puisqu’il est concurrencé par Total Direct Energie, Eni, etc. Il est donc pertinent de s’intéresser de près à l’évolution des stratégies de ces distributeurs et de l’évolution de leur nombre de clients.

Les investissements du groupe sont massifs et il sera important d’étudier de près les ratios d’endettement et les perspectives de retours.

D’une façon globale, il est pertinent de s’intéresser au prix du gaz et du pétrole qui ont une incidence sur le marché d’EDF. Il sera pertinent de s’intéresser à l’évolution du marché des véhicules électriques.

EDF distribue un dividende continu à ses actionnaires, ce qui est très apprécié pour la prise de risque.

Il faudra cependant tenir compte d’éléments importants comme la variation du nombre d’actions du groupe. En effet, la création de nouvelles actions permet à EDF de lever plus de capitaux, cependant, ceci dilue la valeur des actions des actionnaires historiques.

Les plus d’EDF

Le groupe présente des avantages certains comme la stabilité de l’actionnariat, 83% l’Etat Français, 13% d’investisseurs institutionnels, 2% d’investisseurs particuliers ou encore 1,3% les salariés.

La position de leader du groupe est un atout indéniable et le volume de clients particuliers et professionnels permet d’avoir de la visibilité à long terme.

Le chiffre d’affaires du groupe lui permet d’investir massivement dans les infrastructures du futur, mais aussi en recherche et développement pour anticiper les énergies à venir.

L’importance du parc éolien est un atout indéniable qui lui permet de fournir des énergies vertes en conformité avec les ratios imposés par l’Union Européenne.

Les faiblesses du groupe

Comme tous les acteurs du secteur, EDF fait face aux contraintes énergétiques imposées par l’Etat et à chaque changement de gouvernement, le groupe n’est pas à l’abri de contraintes supplémentaires.

Le manque de positionnement dans le domaine du gaz est un inconvénient pour un si grand groupe dans la mesure où le gaz est une énergie très utilisée aussi bien en France que dans le reste du monde.

Que penser d’EDF ?

Le groupe dispose d’une position dominante en France et son implantation géographique à l’échelle internationale lui permet de diluer le risque. Cette force apporte au groupe un chiffre d’affaires très important lui permettant de réaliser des investissements de masse en infrastructures mais aussi en R et D. Ces investissements sont un atout indéniable pour EDF qui peut développer les énergies de demain et anticiper les besoins futurs.

L’électricité est une énergie essentielle que l’on utilise tous à domicile, au travail, dans l’industrie, etc. Crise ou non, nous aurons toujours besoin d’électricité et peu importe le pouvoir d’achat des ménages, l’électricité est essentielle à la vie de chacun.

Le risque est un ralentissement de la demande si l’économie globale est impactée, auquel cas, les industries seraient moins demandeuses, mais le nombre de clients resterait alors environ le même. Cependant, il ne faut pas oublier l’arrivée de nouveaux acteurs qui prennent des parts de marché au groupe historique dans le segment de la distribution.

Il s’agit d’une entreprise essentielle que beaucoup d’investisseurs apprécient et ne manquent pas d’acheter des actions à ajouter en portefeuille.

Évolution du cours de l’action EDF

Action EDF : faut-il acheter ou vendre ?

L’entreprise dispose d’une position dominante, même si ces dernières années, l’ouverture du marché de la distribution a bouleversé les règles du jeu. EDF conserve tout de même ses atouts de taille, notamment dans le secteur de la production électrique et ceci plait à de nombreux investisseurs. Nous pensons qu’EDF est une entreprise intéressante, cependant, il ne faudra pas acheter à n’importe quel prix.

Trader l’action EDF

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec et, elit. Donec tristique dolor dapibus