Notre avis sur l’Action Total : Faut-il acheter ou vendre ?

Total est un acteur majeur dans le domaine de l’énergie. Tout le monde connaît Total et associe cette marque aux stations service, mais la distribution de carburant n’est pas l’unique activité du groupe. Total produit et distribue des carburants, du gaz naturel, ou encore de l’électricité. Le groupe est implanté à travers 130 pays dans le monde et plus de 100 000 salariés font tourner ce poids lourd dans le secteur de l’énergie. En chiffres clés, on sait par exemple que Total est le deuxième acteur mondial de gaz naturel liquéfié ou encore que plus de 8 millions de clients par jour sont servis dans les stations service du groupe à travers le monde.

L’histoire remonte à près d’un siècle en arrière, à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale, en 1924 où la Compagnie Française des Pétroles est créée. Le groupe a toujours été un pionnier dans la recherche de gisements et désormais dans le développement d’énergie ayant un impact positif environnemental. C’est en ce sens que Total contribue massivement à limiter le réchauffement climatique.

Le groupe tel que tout le monde le connait aujourd’hui est né en 1999 et correspond à la fusion de Petrofina, Elf Aquitaine et Total. Le groupe est dans le Top 5 des plus importantes entreprises du CAC40 et correspond donc à une entreprise française surpuissante.

Trader l’action Total

Que fait Total ?

Si on veut résumer les principales activités du groupe, on peut les regrouper en trois grands chapitres.

Exploration et production de pétrole / gaz

L’activité à la base de la chaîne d’activités du groupe concerne évidemment l’exploration dans le but de trouver des ressources naturelles afin de produire le pétrole et le gaz. Des équipes sont donc dédiées à travers le monde entier afin d’explorer le potentiel de nouveaux gisements. Les collaborateurs du groupe cherchent également à développer tout partenariat en vue de la production de ces ressources naturelles.

La transformation et valorisation

Une fois extraites, les ressources naturelles doivent être transformées et valorisées pour qu’elles puissent être utilisées. Le pétrole brut est transformé en essence, diesel, kérosène, etc. afin d’alimenter les moteurs et machines dans le processus suivant de distribution. Les activités de raffinage et de pétrochimie du groupe placent Total comme un acteur majeur dans le monde.

La négociation, le transport et la distribution

En dehors de sa propre production, Total intervient dans le cadre de négociations afin d’acheter et de vendre des stocks de pétrole et gaz dans le monde entier. La chaîne logistique du groupe et son ancrage dans des points géographiques stratégiques du monde entier lui permettent d’assurer le transport sécurisé de ces ressources vers les lieux de raffinage et in fine, de distribution.

Et les autres activités ?

Bien évidemment, les trois chapitres qui précèdent ne s’intéressent qu’aux activités clés du groupe, mais Total n’intervient pas que sur ces trois points précis. En effet, le n°1 de l’énergie en France développe les énergies de demain en allouant des moyens financiers, structurels et humaines importants, toujours dans l’optique d’être pionnier et d’anticiper les évolutions des demandes et besoins.

Nous pouvons noter différents exemples de projets innovants comme :

  • BioTfueL : dont l’objectif est de convertir les résidus végétaux en carburants
  • Shams : (qui signifie Soleil en arabe) et qui constitue l’une des plus grandes centrale solaire concentré sur la planète
  • PCV : afin d’exploiter le potentiel des microalgues.

Quelles sont les forces de Total ?

L’implantation à l’international permet au groupe de diluer ses risques aussi bien dans le cadre de l’approvisionnement, que du transport ou encore de la distribution. Sa position de leader aux côtés de groupes comme BP, ou encore ExxonMobil, permet à Total de développer des stratégies de RD puissantes toujours dans des perspectives de long terme.

La non concentration de l’ensemble de l’activité autour d’une seule énergie est un véritable atout qui permet d’éviter de concentrer le risque.

Trader l’action Total

Les points faibles de l’entreprise

Comme toute entreprise, Total a également des points faibles qui constituent bien évidemment des risques à prendre en considération dans le cadre d’un investissement. Le groupe est dépendant de plusieurs facteurs qu’il peut plus ou moins contrôler.

On notera que les décisions géopolitiques peuvent avoir des conséquences importantes sur la valorisation de l’entreprise en bourse. Dès qu’il y a la moindre crise, le cours de l’action est impacté. Par exemple, en 2019, la crise entre les Etats-Unis et l’Iran avec les événements dans le détroit d’Ormuz a eu des répercussions sur le cours. Les décisions prises par les pays producteurs comme l’Arabie Saoudite ou la Russie ont également un impact direct sur Total, mais aussi Exxon, BP, Chevron, Shell, etc.

En 2020, lors de la crise liée au coronavirus, on a pu voir à quel point la valorisation boursière de Total a été impactée. Les investisseurs ont immédiatement pris peur avec les avions à l’arrêt, les confinements partout dans le monde, la demande en chute libre des ménages et des entreprises. Pour autant, les besoins énergétiques demeurent et demeureront dans la mesure où il y a un besoin constant d’énergie pour se chauffer, pour refroidir son logement, pour les différentes industries, etc.

Les éléments à prendre en compte pour estimer la valeur de Total

Bien évidemment, il est nécessaire de comprendre l’ensemble des activités du groupe, sa position stratégique à l’international, ses points forts et faibles avant d’aller plus loin. Une fois ces éléments pris en considération, il faudra se pencher sur les documents comptables afin de déterminer les différents ratios et avoir une visibilité à long terme. Il est pertinent de comprendre les stratégies géopolitiques internationales dans le but de donner une valeur à l’action Total.

D’autre part, il est important de comprendre l’évolution du nombre d’actions. Il s’agit là d’un indicateur clé puisqu’on peut voir que dans le temps, le nombre d’actions n’évolue pas de façon significative d’une année sur l’autre, ce qui implique qu’il n’y a pas de dilution pour les actionnaires actuels. Il est également bon de s’intéresser à la structure de l’actionnariat. Ici, on sait que les salariés du groupe détiennent près de 5% des parts, qu’environ 7% sont détenus par des investisseurs individuels et qu’enfin, 87% sont détenus par des investisseurs institutionnels.

Il sera bon de noter que la France détient environ 15% du groupe, alors que l’Amérique du Nord possède deux fois plus de parts de ce fleuron français.

Tout investisseur qui se respecte se doit de vérifier des points essentiels avant tout achat, comme la vérification des bénéfices par action. Pour Total, on voit bien que ces bénéfices sont bien supérieurs aux dividendes qui sont reversés et ceci constitue un véritable atout dans la mesure où les dividendes ne sont pas financés par la dette ou par des prises de risques importantes.

Le dividende de Total

Total constitue une valeur de rendement très appréciée des investisseurs dans la mesure où ces dix dernières années, Total a reversé un rendement moyen de 5,6% en dividende, sans prendre en compte la valorisation du capital.

Il est bon de noter que durant la crise des subprimes, Total a continué de verser des dividendes constants, sans baisser le niveau de rémunération du risque pris par les actionnaires.

Le rapport prix de l’action corrélé au niveau de dividende lors de la crise du coronavirus a propulsé Total avec un rendement supérieur à 10%.

Que penser de l’entreprise ?

Comme tout investissement, si vous le concevez à long terme, Total représente une valeur très intéressante de par sa diversification, les besoins croissants de la population mondiale en énergie, sa position de leader aux côtés de groupes très puissants, le dividende reversé, les perspectives d’évolution, la politique de développement de l’entreprise en interne et en externe par les acquisitions de start up et de grands groupes, etc.

L’entreprise a l’avantage de bénéficier d’un modèle économique compréhensible pour les activités principales. Total jouit également d’une puissance difficilement égalable grâce à son réseau géographique implanté dans le monde entier, ou encore d’une ancienneté importante. Cependant, il y a évidemment un risque géopolitique à prendre en considération avec des facteurs non maîtrisables, mais qui sont tout de même à corréler avec certaines réalités logiques.

Total est donc un acteur clé de l’énergie qui crée de la valeur ajoutée pour l’ensemble des acteurs gravitant autour de son écosystème, collaborateurs, partenaires, Etats, actionnaires.

Acheter des actions Total fait sens si vous souhaitez détenir des parts d’un groupe mondial qui rémunère ses investisseurs de façon constante et si vous souhaitez évidemment participer aux développement des énergies de demain.

N’oubliez pas que l’action est cotée à Paris et à New York. Pensez donc à choisir le bon produit selon le courtier que vous allez utiliser pour acheter ou vendre cette action.

Évolution du cours de l’action Total

Action Total : faut-il acheter ou vendre ?

Les activités du groupe, les implantations géographiques et les stratégies mises en place depuis près de 100 ans montrent qu’il s’agit d’un groupe solide qui a été en mesure de surmonter toutes les crises qu’il a pu traverser (crise pétrolière, guerres, conflits géopolitiques, etc.). Tous ces éléments rassurent et montrent que Total a une forte capacité à s’adapter au contexte international. Il peut donc être pertinent de placer une partie de ses économies dans un groupe leader tel que Total. Bien évidemment, il faudra acheter au bon moment et au bon prix.

Trader l’action Total

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor risus ipsum leo Aenean Praesent elit. adipiscing ipsum non luctus felis