Acheter des actions

Peu importe votre profil, que vos soyez débutant avec quelques centaines d’euros d’économies ou quelqu’un qui vient d’hériter d’une belle somme d’argent, l’investissement en actions peut vous permettre de valoriser votre patrimoine et de le développer de façon considérable. Cependant, l’investissement en bourse nécessite de la rigueur, de la compréhension, de la patience et de l’énergie. Si vous souhaitez faire un coup, le casino ou les jeux de grattage seront davantage appropriés. Mais si vous voulez investir, cela doit se faire en prenant en considération de nombreux paramètres.

Qu’est-ce qu’une action ?

Dans un premier temps, nous vous proposons de reprendre les choses dès le début. Une action, ce n’est pas juste quelque chose de virtuel dont le cours monte et descend d’un jour sur l’autre. Les actions représentent les parts de l’entreprise.

Par exemple, la société ABC est composée de 1 000 actions. Si vous détenez 1 action de la société ABC, alors vous détenez 0,001% de la société. Ce droit de propriété vous donne donc des droits, notamment le droit de voter en assemblée générale dans le cadre des décisions importantes liées à la vie de la société, mais aussi le droit de bénéficier de revenus si la société est bénéficiaire et si elle décide de reverser une partie sous une forme ou une autre (dividendes, rachat d’actions, etc.). Le titre que vous possédez prend ou perd de la valeur dans le temps en fonction de la vie de la société, de ses résultats, de la concurrence, de la conjoncture économique, etc.

En bourse, les sociétés cotées ont la plupart du temps des centaines de millions de titres, voire des milliards. Posséder des titres de ces entreprises revient donc à posséder une petite part du gâteau.

Quelles entreprises peut-on posséder ?

Il est possible d’acheter des actions de très nombreuses entreprises du monde entier qui sont cotées sur les marchés à Paris, New York, ou encore Tokyo. Selon l’intermédiaire en bourse que vous allez utiliser, il vous sera possible d’accéder à plus ou moins de marchés.

Vous pouvez posséder des titres d’entreprises très peu connues avec des actions qui s’échangent très peu au quotidien, comme des sociétés connues de tous dont la liquidité est incroyablement élevée. Pour ne citer que quelques titres, vous pouvez devenir propriétaire d’une petite partie de : Facebook, Apple, Amazon, Google, Carrefour, LVMH, BNP, Bank of America, Tesla, Sanofi, Air France, Eiffage, Thales, Danone, etc.

Une entreprise peut être peu connue et se développe de façon spectaculaire, on peut citer l’exemple de Netflix. À l’inverse, une société peut être populaire, comme Sears aux USA et faire faillite du jour au lendemain. Posséder une partie de ces entreprises vous permet donc de profiter des réussites de l’entreprise à travers une valorisation du titre, un éventuel dividende, mais vous exposera également au risques de pertes et de dévalorisation. Cette notion est importante à prendre en compte et il conviendra donc de ne pas exposer la totalité de son patrimoine aux aléas de marché.

Comment estimer la pertinence d’une action ?

Il existe un très grand nombre de méthodes qui vous permettra de valoriser une entreprise et par conséquent, l’action. Les méthodes sont nombreuses et il n’y a pas une formule miracle qui vous permettra de l’appliquer à toutes les entreprises. En effet, les secteurs sont tous différents et il conviendra de réaliser différents calculs en considérant une entreprise dans son contexte.

Dans tous les cas de figure, il sera capital de prendre le temps d’analyser les documents comptables de l’entreprise pour voir si cette dernière présente des risques importants ou au contraire, une santé financière intéressante. Il suffira alors de regarder l’actif et le passif du bilan. Attention, le compte de résultat peut montrer des résultats très intéressants, mais il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un document comptable avec lequel il est possible de “jouer” (notamment via l’effet de l’amortissement). En revanche, le bilan est un document clé qui vous montrera les chiffres de l’entreprise à un instant T.

Il sera nécessaire d’évaluer l’entreprise dans son contexte pour voir ce qu’elle vaut en comparaison avec des acteurs concurrents. C’est en ce sens, qu’il ne faudra pas acheter une action juste parce que l’entreprise vous plait, mais bien parce que vous aurez analysé l’ensemble des données au préalable.

Enfin, si l’entreprise est bénéficiaire avec un modèle économique viable, cette dernière peut être amenée à verser des dividendes à ses actionnaires, ceci est un atout que certains prendront en considération dans leur calcul lors de l’achat, car ces dividendes constitueront alors des revenus complémentaires.

Comment acheter des actions ?

Pour acheter des actions, il y a essentiellement trois possibilités en France. La première est l’investissement via un compte titres classique. Ce compte que vous ouvrez auprès d’une banque ou d’un courtier en bourse vous permettra de verser des fonds puis d’acheter des titres d’entreprises du monde entier dont Total, Iliad ou encore Walmart. Il y aura des frais à payer dans le cadre de cette acquisition et ces frais sont propres à chaque intermédiaire.

La deuxième possibilité sera d’ouvrir un PEA (ou PEA-PME) qui est un support d’investissement pour acquérir des titres européens et qui présente un avantage fiscal si vous conservez le PEA pendant plus de cinq ans.

Il est possible d’acquérir des actions via une assurance vie. Pour ce faire, il conviendra de vérifier avec votre intermédiaire en bourse si votre support peut accueillir des titres ou s’il faut ouvrir une enveloppe fiscale dédiée.

Enfin, pour ceux qui ne souhaitent pas se tracasser avec les frais des courtiers et qui visent à réaliser des opérations de plus court terme, il est possible de se rapprocher de tiers qui proposent d’acheter des contrats sur les titres qui vous intéressent. Ces contrats permettent d’investir sur la valorisation d’une entreprise, sans posséder l’action. Par exemple, l’action Amazon qui cote à 2 000 dollars au moment de la rédaction de cette page n’est pas une action à la portée de tous. Si vous êtes convaincu qu’Amazon va prendre 10% de valeur prochainement, mais que vous ne pouvez pas acheter cette action à 2 000 dollars, vous passez à côté d’une opportunité. En revanche, via un contrat, vous pouvez placer 500 dollars et obtenir vos 10% (soit 50 dollars) lors de la réalisation de la plus-value. Bien évidemment, ceci implique que votre raisonnement soit juste et que l’opération soit bénéficiaire.

L’importance de répartir son portefeuille

On en vient donc à l’importance de ne pas concentrer toutes ses économies dans un seul et même titre. Si vous achetez des actions d’une seule et unique entreprise, vous concentrez le risque de perte et de gain. En cas de succès, vous vous en sortez gagnant. En cas de perte, vous exposez tout votre investissement à cette unique entreprise.

Il y a là un jeu d’équilibriste à avoir entre le nombre de lignes à posséder et votre capacité d’investissement. En effet, plus vous vous éparpillez, plus vous voudrez suivre l’évolution des entreprises que vous possédez. Ceci risque d’être éprouvant psychologiquement pour celui qui n’a pas l’habitude des investissements.

Pour ceux qui ont 50 000 euros à investir, il est sage d’allouer 5 000 euros sur 10 entreprises différentes, dans des secteurs différents et dans des zones géographiques différentes. Ainsi, vous diluez le risque de secteur, le risque pays, et le risque rattaché à l’entreprise elle-même. Si vous décidez d’allouer ces fonds à 50 entreprises différentes, vous diluez le risque de façon plus importante, mais également votre énergie et matériellement, vous n’aurez pas le temps de tout suivre correctement.

À quel moment acheter des actions ?

Acquérir des actions peut se faire à tout moment, mais la question essentielle est de savoir quand acheter. En effet, si l’entreprise que vous visez vient de diffuser une actualité très positive, ceci se reflétera directement dans son cours de bourse. Certaines entreprises prennent 20% de plus le jour d’une telle annonce. Mais attention, il n’est pas forcément opportun de se positionner à ce moment là.

Au contraire, si vous êtes convaincu du modèle économique de l’entreprise, que vous avez fait tout votre travail d’analyse correctement, il serait judicieux d’attendre une mauvaise nouvelle pour que le cours de bourse descende et que vous puissiez vous positionner.

Ainsi, la crise du coronavirus en 2020 a présenté des fenêtres d’entrée très intéressantes pour beaucoup d’entreprises fiables, très solides financièrement et pour lesquelles l’impact du coronavirus à long terme est insignifiant.

Viser des actions à dividende ou non ?

Enfin, il y a un grand débat chez les investisseurs pour savoir s’il est préférable d’acheter des actions dont les entreprises versent des dividendes ou non.

Par exemple, Vinci est une entreprise qui verse continuellement un dividende à ses actionnaires, ce qui permet de rémunérer le risque pris par les investisseurs et de profiter d’une petite part des revenus de l’entreprise.

À contrario, Berkshire Hathaway entreprise dirigée pendant longtemps par Warren Buffet, l’un des hommes les plus riche au monde a une stratégie de non versement de dividende, bien que largement bénéficiaire. En effet, l’entreprise estime qu’elle produit plus de richesse à ses actionnaires en conservant les fruits plutôt que de les redistribuer. Ce n’est pas pour autant que Berkshire Hathaway ne partage pas ses bénéfices puisque le groupe rachète ses propres actions, ce qui entraîne qu’avec le même nombre d’actions que vous possédez, vous avez une plus grande part du gâteau.

Rien ne vous empêche d’acheter des titres à bonne perspective de croissance et sans versement de dividende, tout en investissant dans des entreprises qui reversent des dividendes à leurs actionnaires. Dans tous les cas, nous vous recommandons vivement de prendre le temps de l’analyse pour réaliser de bons investissements et pour dormir sur vos deux oreilles sans avoir à suivre le cours de bourse tous les jours.

at Nullam leo consequat. justo libero commodo elit. porta.