Apple : faut-il acheter des actions ?

Apple est une entreprise américaine née en 1976 à Cupertino en Californie. Seulement 4 années après sa création, le 12 décembre 1980, elle est introduite en bourse et aujourd’hui, l’entreprise est un poids lourd avec une capitalisation insolente qui dépasse tout le monde puisqu’elle est n°1 des capitations boursières dans le monde entier. En 2018, elle fut la première entreprise à dépasser les 1 000 milliards de dollars de capitation, du jamais vu.

Ce qui explique le tel succès d’Apple, c’est sa force novatrice puisqu’elle a été un précurseur en proposant des produits jamais vu auparavant (iMac, iPhone, iPod, iPad, etc.). Dans un contexte de fort développement des nouvelles technologies, Apple a toujours su créer des innovations largement adoptées par le public dans un temps très rapide. Ses produits sont pour la plupart devenus populaires et utilisés comme des standards par un pan entier de la population mondiale.

Bien que les macbooks ou iPads connaissent un véritable succès, le produit qui a largement développé l’image de la marque est incontestablement l’iPhone. La forte capacité novatrice du groupe se traduit par des cours de bourse qui connaissent des sommets, à un moment même où l’entreprise est fortement concurrencée par des acteurs historiques comme Samsung, ou des nouveaux acteurs comme Huawei.

Chaque nouveau produit qui sort produit un réel engouement de la part du public. Les médias se saisissent instantanément de l’information, comme si le chef d’un des pays les plus puissants au monde allait annoncer une nouvelle importante, les fans de la marque sont les premiers à vouloir commander le produit, les actionnaires sont très heureux de voir toute cette excitation autour des nouveautés.

Les trois premiers marchés pour Apple sont :

  • le marché américain avec 40% du chiffre d’affaires
  • l’Europe pour 23% du chiffre d’affaires
  • l’Asie avec 22% du chiffre d’affaires

Ceci montre le positionnement stratégique du groupe qui évite de se concentrer sur une seule zone géographique.

Pour ce qui est de la concurrence, la plupart des acteurs réussissent à prendre des parts de marché, mais aucun n’a réussi à atteindre le positionnement d’Apple qui ne vise pas spécialement la même clientèle. La marque à la pomme innove sans cesse et ne manque pas de se développer via des partenariats ou des acquisitions.

Trader l’action Apple

Quels sont les avantages d’Apple ?

Il s’agit d’un groupe qui a été précurseur dans les appareils utilisés par le grand public. Le groupe a su démontrer sa capacité à innover sans cesse, toujours en s’adaptant et en proposant les produits qui seront les usages de demain.

L’image de marque est forte, le chiffre d’affaires ne cesse d’augmenter et les résultats boursiers sont la conséquence directe de cette réussite.

Le groupe reverse un dividende qui permet de rémunérer l’actionnaire pour sa prise de risque, en plus du potentiel de plus-value à la revente. Ceci est très apprécié des investisseurs particuliers et institutionnels. La valeur produite par le groupe est si forte que Warren Buffet s’est également positionné à travers la société Berkshire Hathaway.

Le positionnement géographique et stratégique ne sont plus à démontrer et constituent des atouts indéniables pour l’entreprise américaine.

Les points faibles de l’entreprise

Apple a également des points faibles comme sa dépendance à la conjoncture économique. Par exemple, les smartphones que vend la marque sont des produits qui coûtent plus cher que la concurrence et automatiquement les achats nécessitent un pouvoir d’achat du public cible.

Lors de la crise du coronavirus en 2020, la fabrication des produits a largement ralenti, les magasins Apple du monde entier ont fermé et les cours de bourse ont baissé du fait de cette peur liée aux résultats.

La marque est dans un secteur fortement concurrentiel et n’est pas à l’abri d’innovations majeures de groupes concurrents comme Huawei ou Xiaomi. Cependant, ces marques ne bénéficient pas de la même image de marque à l’international.

Comment évaluer Apple ?

Il faudra commencer par comprendre le modèle économique d’Apple avec ses coûts de production, ses coûts de marketing, etc. mais aussi la réelle valeur ajoutée créée par l’entreprise.

Dans un contexte de concurrence fort, il est impératif de comprendre les entreprises concurrentes, les marchés sur lesquels elles se positionnent, mais aussi les zones géographiques où elles opèrent.

De toute évidence, il sera nécessaire de prendre en considération les publications du groupe, mais aussi les documents comptables pour être certain de faire un investissement en connaissance de cause.

Évolution du cours de l’action Apple


Action Apple : faut-il acheter ou vendre ?

L’entreprise Apple est un groupe qui a bien démontré sa capacité à innover et à créer de la valeur pour ses actionnaires. Vous pouvez donc acheter des titres en vue d’une plus-value à la revente, mais également de trader dans une opération rapide d’achat-revente dans le cadre des annonces qui peuvent booster le cours à court terme.

Trader l’action Apple

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id odio commodo eleifend massa mattis leo efficitur. tristique vulputate, at Donec